Discours prononcé par Dwight Duncan Président par intérim, direction de l’APWD à la Rencontre annuelle publique


Bon après-midi à toutes et à tous et merci de vous être joints à nous aujourd’hui.

C’est une excellente chose que mon premier événement public en tant que président par intérim de l’Autorité du pont Windsor-Détroit soit à la première rencontre annuelle de la corporation. Je souhaite vous remercier toutes et tous, ceux qui sont présents aujourd’hui ainsi que ceux qui nous regardent en ligne.

Dans quelques instants, le président et directeur général Michael Cautillo passera en revue l’année financière 2014-2015 et parlera des priorités actuelles.

Mais, avant tout, j’ai le plaisir de vous présenter le comité de direction de l’APWD, de parler un peu de l’APWD et de souligner quelques réalisations clés de 2014.

Le passage Windsor-Détroit est le passage frontalier terrestre commercial le plus fréquenté en Amérique du Nord. Ce passage soutient l’économie du Canada, de l’Ontario, des États-Unis et du Michigan.

Le projet du Pont international Gordie Howe est celui dont l’infrastructure est la plus vaste sur la frontière américano-canadienne et est sans doute l’un des plus importants dans l’histoire récente du Canada.

Un projet d’une telle importance requiert un comité de direction possédant des capacités et une expérience commerciales diverses et étendues.

Le comité de direction de l’APWD supervise les activités commerciales et les autres affaires avec la corporation de la Couronne. Le comité est constitué de cinq membres, dont je fais partie, et du président/directeur général.

Je demanderais aux membres du comité de se lever à l’appel de leur nom :

  • Michael Cautillo, président et directeur général
  • William Graham, directeur
  • Caroline Mulroney Lapham, directrice
  • Craig Rix, directeur.

Je souhaite vous exprimer toute ma reconnaissance pour vos efforts formidables, votre temps et vos conseils. Plus important, je souhaite vous remercier pour votre vision et votre dévouement qui ont permis d’amener le projet où il en est actuellement.

(Merci – veuillez-vous asseoir)

Je voudrais aussi remercier le premier président, Mark McQueen, à la tête du comité de direction depuis les tout premiers jours de l’APWD, qui a franchi plusieurs étapes cruciales.

La vision et le dévouement démontrés par les membres de la direction de l’APWD sont aussi évidents pour les membres de l’autorité internationale, l’entité de gouvernance conjointe du Michigan et du Canada créée pour superviser et approuver les étapes clés du partenariat public-privé (PPP) du processus d’approvisionnement pour le Pont international Gordie Howe, ainsi que pour contrôler la conformité de l’APWD avec l’entente de passage signée entre le Canada et le Michigan.

Bien que l’APWD soit une corporation de la Couronne canadienne et relève du Parlement, un projet tel que ce pont enjambe deux pays. Ce nouveau pont soutiendra ce qui est la plus importante relation de commerce bilatérale au monde.

Permettez-moi de prendre un moment pour méditer sur ce qui a déjà été réalisé et ce qu’il reste à faire.

Le projet du Pont international Gordie Howe a occupé une grande place dans ma carrière, et donc dans ma vie, avant d’être nommé président par intérim. C’est également le cas pour la communauté depuis un moment.   

C’est avec une grande fierté que je peux affirmer que lors de ma présence au gouvernement, nous avons été en mesure d’enclencher le projet de transport de part et d’autre de la frontière.

J’étais présent lors des premiers coups de pelle de la construction de la promenade du très honorable Herb Gray, le premier projet d’autoroute PPP de l’Ontario. Maintenant, je regarde vers l’avenir pour voir les premiers coups de pelle de la construction actuelle du Pont international Gordie Howe.

Ces projets modifient littéralement le paysage de notre communauté internationale, mais ces changements sont positifs. Je suis fier de dire que je fais partie de ce projet historique.

L’APWD s’engage à veiller à ce que le nouveau pont soit construit dans les délais et le budget impartis.

Tout au long du projet, nous continuerons à travailler étroitement avec nos partenaires de l’Administration fédérale des autoroutes américaines, du ministère des Transports du Michigan et du bureau du gouverneur du Michigan ainsi qu’avec le gouvernement du Canada et nos autres nombreux partenaires.

C’est pour cette raison que nous rencontrons le public pour que votre voix soit entendue et que vos questions trouvent des réponses.

Encore une réflexion avant de terminer mon discours aujourd’hui. Il y a eu d’innombrables spéculations sur les coûts du pont et des conséquences que cela avait pour les contribuables canadiens. Je souhaite vous rappeler que le Pont international Gordie Howe repose sur un partenariat public-privé (modèle PPP). Ce modèle permet de transférer la majorité des risques à notre partenaire du secteur privé – y compris le dépassement de coûts – puisque le modèle PPP comprend un contrat à prix fixe. Au bout du compte, lorsque nous aurons sélectionné avec succès un partenaire du secteur privé, selon le processus d’approvisionnement rigoureux en cours, le prix qu’il facturera pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et l’entretien des éléments du projet sera le prix du projet. Ni plus, ni moins.

Pour terminer, je souhaite adresser mes remerciements et ma reconnaissance à tout le personnel de l’APWD pour sa confiance constante dans le travail de l’organisation et son dévouement au travail.

J’ai hâte de relever les prochains défis et de saisir les possibilités qui nous attendent. Il me tarde également de travailler avec les membres du comité de direction, avec l’autorité internationale, avec l’équipe de direction et avec vous tous, puisque nous approchons plus que jamais de la construction du Pont international Gordie Howe.

Nous construirons ensemble le Pont international Gordie Howe.

Sur ce, et au nom du comité de direction, je cède la place au président et directeur général de l’APWD, Michael Cautillo, qui vous rapportera nos activités de l’année 2014-2015.

Merci.